Effet levier de l’endettemment

Patrimoine et retraite

L’EFFET DE LEVIER DE L’ENDETTEMENT

Lorsque l’on souhaite optimiser son investissement immobilier, il faut alors recourir à l’emprunt. En effet, seul l’immobilier permet la constitution d’un patrimoine sans nécessairement avoir à injecter dans l’opération de liquidités. On peut en effet emprunter la totalité du montant de l’investissement (sous réserve de sa capacité d’endettement).

En second lieu, dans une opération d’investissement immobilier usage locatif, l’investisseur peut déduire de son revenu la totalité des intérêts d’emprunt, y compris les cotisations d’assurance de prêt. Cette déduction fiscale vient renforcer l’effet de levier de l’endettement permettant ainsi un gain fiscal qui vient alléger la trésorerie réelle de l’opération.

Selon la situation fiscale personnelle de l’investisseur, il faudra effectuer un crédit amortissable classique, ou pour davantage d’optimisation fiscale, un prêt in fine. Ces crédits permettent de payer des intérêts constants pendant la durée de l’emprunt et de ne rembourser le capital qu’à la fin de l’opération. Ils se justifient notamment pour un investisseur déjà détenteur de revenus fonciers.

ICF vous propose les meilleures solutions de montage bancaire pour vos investissements immobiliers.