Les marchés en crise… d’adolescence ??!!

Ma fille est ce qu’il est convenu d’appeler une ado…c’est incroyable comme au sein de cette étrange communauté  les codes vestimentaires sont surprenants !

Alors que je la voyais s’affairer à lacer ses nouvelles chaussures Bensimon roses, sans pour autant procéder à ce que ma logique triviale m’imposerait ,à savoir un nœud, elle m’a rétorqué :  « les lacets ça ne s’attache plus, c’est trop moche » !

Et encore je dois certainement m’estimer heureux d’avoir une fille, car ne vous êtes-vous jamais demandé à propos de l’adolescent prépubère, casquette à l’envers vissée sur la tête, laissant négligemment apparaître son caleçon dépassant largement de son pantalon dégingandé qui lui arrive sous les fesses, et bien par quel miracle son pantalon ne tombe pas  ?!!!

J’en entends déjà qui se disent, mais où veut-il en venir ?

Et bien le parallèle avec les marchés est évident, non ?

Tout comme l’adolescent aveugle au bon sens, les marchés sont aveugles aux résultats des entreprises qui pourtant représentent le cœur même des marchés financiers.

Les grandes sociétés de la cote ont enregistré un redressement spectaculaire de leurs résultats, doublant leur bénéfice sur le premier semestre. Elles se sont désendettées, ont constitué des trésors de guerre comme jamais, et pourtant les marchés ont fait la sourde oreille tout l’été,  seules les perspectives  macro économiques des Etats Unis semblant les préoccuper.

Les marchés, à l’instar des ados, font leur crise…

Souhaitons que, pour les uns, comme pour les autres, la sortie soit proche…

Guy ROOS 

Réactions et commentaires

Les marchés en crise… d’adolescence ??!!

Ajouter un commentaire