Défiscalisation

SOLUTIONS DE DÉFISCALISATION À PRIVILÉGIER

Attention certaines réductions sont prises en compte dans le calcul du plafonnement des niches fiscales.

Investissement immobilier:

L’investissement immobilier locatif dans le neuf au travers de la loi Pinel permet d’obtenir une réduction d’impôt jusqu’à 21% du prix de revient de l’investissement dans la limite de 300.000 euros pour des investissements immobiliers BBC.

L’investissement en loi Malraux : forte défiscalisation grâce à une imputation sur son revenu de la totalité des travaux de rénovation du bien immobilier. La loi Malraux ouvre droit à une réduction d’impôt de 30%  d’un plafond de 400.000 euros de travaux pour une période de 4 ans.

Le monument historique : tout comme la Malraux, le Monument Historique permet de déduire de son revenu imposable l’ensemble des travaux de rénovation du bien.

Le LMNP Bouvard (loueur en meublé non professionnel) : Dans le cadre des résidences étudiantes, séniors, ou affaires, et des EHPAD, l’investisseur bénéficie d’une réduction d’impôt égale à 11% du prix de revient de l’investissement hors mobilier.

Le LMP (loueur en meublé professionnel) : permet une forte défiscalisation la première année sous forme de déficit BIC imputable sur le revenu global.

Placement financier:

Il s’agit là d’investissements réalisés la plupart du temps dans des entreprises non cotées, le législateur ayant souhaité favoriser les investissements sur ce créneau à l’aide de leviers fiscaux. L’investissement peut être réalisé en direct au sein du capital de l’entreprise ou plus facilement au travers de fonds d’investissements, tels que les FIP ou FCPI.

Les FIP et FCPI : fonds destinés à investir dans des PME innovantes ou régionales avec à la clé une réduction d’impôt sur le revenu à hauteur de 18% de l’investissement, plafonné à 2 160 euros pour une personne seule veuve ou divorcée et 4 320 euros pour un couple marié ou pacsé.

Le recours à l’endettement:

Lorsque l’on est investisseur, le recours à un crédit pour un achat immobilier locatif permet de déduire des revenus tirés de l’opération la totalité des intérêts d’emprunt. Sur toute opération d’investissement locatif, il faudra donc emprunter la quasi totalité de l’investissement pour optimiser l’aspect fiscal. Le prêt pourra être amortissable ou même in fine pour maximiser la déductibilité des intérêts.

Au regard de l’IFI, le prêt in fine devra cependant n’être comptabilisé qu’à hauteur des annuités théoriques restant à courir jusqu’au terme du prêt.

Patrimoine, investissement, placement financier, épargne retraite, financement immobilier… Le groupe ICF, conseiller financier, vous propose des solutions patrimoniales personnalisées.